corporate_banner_fr

La banque de l’UE tient son engagement, avec l’octroi d’une assistance financière de 3 milliards d’EUR dans le cadre du programme spécial de soutien de l’UE à l’Ukraine


La banque de l’UE tient son engagement, avec l’octroi d’une assistance financière de 3 milliards d’EUR dans le cadre du programme spécial de soutien de l’UE à l’Ukraine

  •  Date de publication: 19 Décembre 2016
  •  Réference: 2016-348-FR

La Banque européenne d’investissement (BEI) et la Commission européenne ont annoncé aujourd’hui, à Bruxelles, la mise à disposition d’une dernière série de prêts, d’un total d’environ 600 millions d’EUR, dans le cadre de l’engagement pris par l’Union européenne envers l’Ukraine en mars 2014.

Lors de la cérémonie de signature au siège de la Commission européenne, la BEI a honoré son engagement pour la période 2014-2016 en bouclant un programme d’assistance financière de 3 milliards d'EUR destiné à soutenir l’Ukraine et renforcer sa compétitivité, sa résilience et sa sécurité énergétique et à améliorer la qualité de vie des Ukrainiens. Ce programme s’inscrit dans le cadre du dispositif européen d'aide de 11 milliards d'EUR annoncé par l’UE en mars 2014.

Cette dernière série de prêts BEI complète tout un ensemble d’autres investissements réalisés par la Banque depuis mars 2014 afin d'aider l’Ukraine à stabiliser sa situation économique et financière, à accroître sa résilience et à s'assurer un avenir de prospérité.

Les prêts, en partie assortis d’aides non remboursables de l’UE, permettront de financer des investissements dans l’efficacité énergétique, l’enseignement supérieur et les transports durables, ainsi que de soutenir le secteur privé et les entreprises. Ils ont été signés par le vice-président de la BEI Vazil Hudák, en présence du vice-président de la Commission européenne responsable de l’Union de l’énergie, Maroš Šefčovič, et du directeur général pour la politique européenne de voisinage et les négociations d’élargissement à la Commission européenne, Christian Danielsson.

L'Ukraine et la Banque européenne d’investissement ont en outre signé un protocole d'accord dans le but de marquer l’importance d’une poursuite du soutien au-delà de 2016 et de définir des domaines possibles de coopération future entre la BEI et l’Ukraine.

L’ensemble de prêts annoncé aujourd’hui couvre les opérations suivantes :

  • soutien pour l’enseignement supérieur et l’efficacité énergétique en Ukraine : 120 millions d’EUR
  • modernisation des chemins de fer ukrainiens : 150 millions d’EUR
  • mise à niveau technique des infrastructures de l’entreprise agricole Nibulon : 71 millions d’EUR
  • soutien aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire en Ukraine : 260 millions d’EUR

Le vice-président de la BEI Vazil Hudák : « Notre engagement à soutenir l’Ukraine est inébranlable et durable. En 2014, l’UE s’est engagée à mettre en place un ambitieux programme de financement pour aider l'Ukraine alors en proie à la crise et à d’énormes défis. Le Groupe BEI s’est engagé à fournir 3 milliards d’EUR sur les 11 milliards ainsi prévus. Cet engagement est à présent tenu. »

Le vice-président de la BEI poursuit : « Les projets que nous venons de signer répondent à la nécessité pour l’Ukraine de moderniser son économie, en particulier en renforçant ses infrastructures d’enseignement et de transport et son efficacité énergétique. Par ailleurs, la BEI intensifie son appui au développement des entreprises du secteur privé, PME et ETI incluses, pour leur permettre d’être plus compétitives et de tirer parti des possibilités croissantes d’échanges plus étroits avec le reste de l’Europe. Les investissements de la BEI sont pleinement cohérents avec les priorités de l’UE pour l’Ukraine dans le cadre de l’initiative ALEAC (accords de libre-échange approfondi et complet) et du partenariat oriental, et nous nous félicitons de notre coopération avec la Commission européenne et le Service européen d'action extérieure grâce à laquelle nous avons pu assurer un tel appui harmonisé. »

Le premier ministre d’Ukraine, Volodymyr Groysman : « Après plusieurs douloureuses années de récession, l’économie de l'Ukraine se redresse enfin. C’est là que le soutien et les investissements de l’UE et des entreprises européennes vont nous apporter l’impulsion tant attendue. Les avancées sont possibles en Ukraine, en particulier grâce à l'appui considérable qui nous vient de l’UE sous la forme de financements et d'assistance technique. Les accords que nous avons conclus dans ce sens avec la Banque européenne d’investissement, pour promouvoir des réformes dans les domaines de l’éducation, de l’efficacité énergétique et du transport ferroviaire, ont pour nous une importance majeure. Nous espérons que les efforts déployés dans la bonne direction par le gouvernement ukrainien et l’évolution positive de notre situation vont être pris en considération par l’UE selon le principe “effort accru-soutien accru”, et qu’ils conduiront l’UE à continuer à accorder un large soutien à l’Ukraine. »

« Dans le périmètre de l’Union de l’énergie, l’Ukraine est pour l’UE un partenaire clé. Nous travaillons ensemble à promouvoir la sécurité de l’approvisionnement et l’efficacité énergétique, et dans d'autres domaines importants encore », a déclaré le vice-président de la Commission européenne pour l’Union de l’énergie, Maroš Šefčovič, également présent à la cérémonie de signature à Bruxelles.

Le commissaire européen Johannes Hahn, chargé de la politique de voisinage de l’UE : « L’Europe démontre aujourd’hui qu’elle tient ses promesses envers l’Ukraine. Nous sommes maintenant en voie de ratifier l’accord d'association et de libéraliser le régime des visas, et nous tenons aussi nos promesses en ce qui concerne l'assistance financière, dans laquelle la BEI joue un rôle important. »

Informations complémentaires sur les opérations signées ce jour entre la BEI et l'Ukraine :

Afin de soutenir l’amélioration des infrastructures et de l’efficacité énergétique en Ukraine, la BEI accorde deux prêts, tous deux assortis, pour la préparation des projets concernés, d’une assistance technique qui sera financée par les instruments de l’UE que sont la Facilité d’investissement pour le voisinage et le Fonds fiduciaire d'assistance technique en faveur des pays du Partenariat oriental.

Les fonds prêtés par la BEI serviront à financer la rénovation de locaux dédiés à l’enseignement et à la recherche ainsi que d’installations connexes dans des universités en Ukraine, l’accent étant mis en particulier sur l’efficacité énergétique. L’opération va aider ces universités à atteindre l’excellence en matière de qualité de l’enseignement et de la recherche grâce à l’amélioration de leurs équipements. Elle va aussi permettre de réduire sensiblement la consommation d’énergie, ce qui aura d’importantes incidences positives sur l’environnement.

La BEI va également contribuer à la mise à niveau technique de l’infrastructure ferroviaire de l’Ukraine, en finançant l’électrification et la modernisation d’environ 253 km de lignes de chemin de fer dans le sud du pays (entre Dolynska et Mykolaiv et entre Mykolaiv et Kolosivka). Cela permettra d’éliminer les goulets d'étranglement et d'améliorer les liaisons vers les ports ukrainiens de la mer Noire.

Soutenir le développement du secteur privé est l’un des objectifs clés de l’action de la banque de l’UE en Ukraine. L'appui aux entreprises privées de toutes tailles vise à créer des emplois et à améliorer la qualité de vie des Ukrainiens. C’est dans cette optique que la banque de l’UE accorde un financement à Nibulon, l'un des plus grands producteurs et négociants céréaliers privés du pays, pour lui permettre de mener un programme d’investissement à plusieurs volets. Les investissements viseront à mettre en place un système de stockage et de transport du grain plus durable, plus moderne et de plus grande ampleur. Ils auront un impact positif sur l’environnement du fait qu’ils favoriseront un transfert du transport routier vers le transport fluvial, grâce à un réseau de terminaux et d’équipements fluviaux à l’échelle du pays.

La BEI continue, par l’intermédiaire de son partenaire bien établi Ukreximbank, à soutenir les échanges commerciaux et les projets d’investissement des PME et des ETI en Ukraine. Grâce au financement de la BEI, ces entreprises auront plus facilement accès à d’importantes ressources financières et l’Ukraine pourra ainsi saisir dans de meilleures conditions les nouvelles possibilités qui s’offrent dans le cadre de l’initiative ALEAC (accords de libre-échange approfondi et complet).

À l’intention des diffuseurs : vidéo des signatures et déclarations de ce jour – EBS : http://ec.europa.eu/avservices/focus/index.cfm?sitelang=en&focusid=2020







 Imprimer
 Pdf
 Lien Court